Langues classiques

L’apport de la Grèce et de Rome a été considérable dans de multiples domaines : littérature, philosophie, histoire, droit, sciences naturelles, médecine, mathématique, etc. Ce foisonnement du savoir est dû en bonne partie au développement, dans la Grèce antique, d’un mode de pensée original qui, pour la première fois dans l’histoire occidentale, a placé l’homme au centre de ses préoccupations. Une telle conception, que Rome a enrichie et marquée de son empreinte, constitue l’un des fondements sur lesquels s’est bâtie la civilisation européenne. La richesse de l’expérience humaine accumulée par l’antiquité gréco-romaine est d’une étonnante modernité. La plupart des problèmes abordés par les auteurs anciens et bien des éléments de réponse qu’ils y ont apportés sont d’actualité : rapports de l’individu à la nature, organisation de la société, le politique, le rapport au divin, etc.

La filière de Langues et littératures anciennes (orientation classiques) organise deux cycles d’études, un cycle de Bachelier et un de Master. Ces études sont essentiellement axées sur l’apprentissage du grec ancien, qui peut être abordé sans connaissance préalable, et du latin ; elles permettent l’acquisition des compétences nécessaires à la compréhension et à l’interprétation des textes hérités de la Grèce et de Rome, quels que soient leur support et leur contenu.

Plus d’informations sur les études en Langues et littératures classiques sont disponibles sur le site de la Faculté de Philosophie et Lettres.