Cours
Initiation à la papyrologie documentaire (LCLA0062-1)

Le cours a pour but de permettre à toute personne qui l’a suivi d’utiliser un document papyrologique grec ou latin dans la préparation d’un mémoire, d’une conférence, d’un cours, etc. Il vise aussi à donner un aperçu de l’Egypte sous la domination grecque, romaine, puis byzantine.

La partie théorique aborde les sujets suivants : le papyrus dans l’antiquité, la papyrologie, l’histoire de la papyrologie, les instruments de travail, l’écriture des papyrus, la langue des papyrus, la chronologie et la métrologie, les méthodes de publication, la géographie, l’histoire, l’administration, la religion, l’école, la culture, l’économie, la société.

La partie pratique, de beaucoup la plus importante, se fait en parallèle avec la précédente : on y lit et commente des documents papyrologiques. Une partie de ces documents varie en fonction du thème annuel : esclavage, christianisme, mariages consanguins, condition féminine, etc.

Le cours peut être adapté à l’intention de ceux qui ignorent le grec et le latin.

Jean A. STRAUS

Initiation à la papyrologie littéraire (LCLA0063-1)

Le cours met en évidence l’apport des textes littéraires grecs et latins transmis sur papyrus et l’intérêt qu’ils représentent pour la connaissance des littératures anciennes et du contexte culturel d’une époque qui couvre plus d’un millénaire.

Après une introduction portant sur le papyrus, l’histoire et la technique de la science papyrologique, on étudie, reproductions photographiques à l’appui, les différents aspects de cette documentation et les problèmes qu’elle soulève (lieu de conservation, provenance, circonstances de la découverte, contexte archéologique, datation, forme, support, mise en page, type d’écriture, déchiffrement, identifications, rapprochements, bibliographie, etc.).

Une initiation à la recherche assistée par ordinateur (repérage de sites internet relatifs à la papyrologie, collecte de données bibliographiques, consultation des banques d’images de papyrus, identification de fragments d’auteurs au moyen du T(hesaurus) L(inguae) G(raecae), etc.) est également prévue.

Marie-Hélène MARGANNE

Maîtrise à finalité spécialisée en papyrologie

S’inscrivant dans la réforme des enseignements entreprise par la Faculté de Philosophie et Lettres de l’Université de Liège en 2013, la création d’une maîtrise à finalité spécialisée en papyrologie permet aux bacheliers en Langues et littératures classiques d’aborder le grec et le latin sous l’angle le plus concret, celui des textes littéraires et documentaires écrits sur papyrus, dont plus d’un million sont encore inédits, dans une perspective pluridisciplinaire allant de la paléographie à la codicologie, de la philologie à la linguistique, et de l’archéologie à l’histoire, en ce compris l’histoire du livre et des bibliothèques dans le monde gréco-romain.

À la suite du cours d’Initiation à la papyrologie littéraire (LCLA0063-1) proposé en 3e année de BAC, la finalité spécialisée en papyrologie comprend, dans le module « Écriture et documents », des cours de :

1. Papyrologie et littérature gréco-romaine (LCLA0044-1),
2. Initiation à la papyrologie documentaire (LCLA0062-1) et
3. Paléographie grecque et latine (LCLA0034-2),

ainsi qu’un

4. Séminaire spécialisé en papyrologie littéraire et documentaire (LCLA0137-1 et LCLA0136-1), dont le but est d’initier à la recherche scientifique, surtout au moyen de travaux pratiques, en abordant les matières suivantes :

a. édition des papyrus littéraires et documentaires grecs et latins ;
b. restauration, conservation et digitalisation des papyrus ;
c. constitution et exploitation de bases de données papyrologiques.

5. Le sujet du TFÉ (Travail de fin d’études) relève de la papyrologie.