Agenda dans le domaine des études de genre (Gender Studies)

En plus de ses propres activités, le FER ULg annonce ici certaines manifestations qui ont retenu son attention.

  • mer
    25
    Avr
    2018

    Genre et littérature de jeunesse

    16h-18hUniversité de Liège, Sart-Tilman, Trifac 4

    Virginie Houadec

    Le genre et les modèles amoureux dans la littérature de jeunesse:
    éléments de compréhension de l'éducation sentimentale des jeunes en France

    Le ministère de l’Éducation nationale française  a publié en août 2002, puis réactualisé à la en  2007 et en 2013 une liste de référence de 300 œuvres de littérature de jeunesse pour le cycle 3. L’objectif nettement affiché du ministère de l’Éducation nationale est d’aider à comprendre le monde, à "faire évoluer les représentations, projeter les élèves dans l’avenir,leur transmettre des valeurs, les aider à construire un idéal ” grâce aux valeurs présentes dans les œuvres de littérature de la liste de références. La littérature est ici considérée comme “ une chance de façonner concrètement et en profondeur les valeurs au-delà des déclarations de bonnes intentions. ” Tout élève du CE2 au CM2 lit des ouvrages de la liste Éducation nationale. Pour les enseignant.e.s c’est un gage de sérieux. De plus, il n’y pas de risque de contestation par les familles du choix de l’œuvre. Enfin les livres coûtent chers. Il s’agit donc pour une école d’un investissement à long terme qui doit être consensuel au niveau de l’équipe pédagogique. Dans certains milieux, les élèves ne connaîtront et ne liront que des livres de la liste de référence. Il semble alors légitime de s’interroger sur les valeurs présentées aux élèves et,  plus particulièrement sur les modèles amoureux qui sont proposés aux jeunes lecteurs et aux jeunes lectrices.

    Entrée libre. Pas d’inscription nécessaire.

    Contcat: cgavray@uliege.be

     

    Virginie Houadec est Inspectrice de l'éducation nationale et auteure de plusieurs ouvrages de pédagogie dont quelques-uns sur l'égalité filles/garçons à l'école. Sa thèse en sociologie porte sur les modèles amoureux dans la littérature de jeunesse en France.

  • jeu
    26
    Avr
    2018

    Égalité filles-garçons

    13h30-17hUniversité de Liège, Fac. de Psychologie et sciences de l'éducation, salle Duyckarts

    Virginie Houadec

    Agir pour l’égalité filles garçons au cœur des  apprentissages

    Dans les manuels scolaires, les petites filles fabriquent des bouquets, cuisinent à l’intérieur des maisons, alors que les situations mettant en scène des garçons présentent des personnages masculins à l’extérieur dans des situations très diverses et valorisantes.  La littérature de jeunesse, les situations de mathématiques, les exemples en histoire/géographie ou en sciences n’offrent pas aux filles et aux garçons les mêmes choix de possibles. Ils n’offrent pas aux élèves la même possibilité de se développer. Ces stéréotypes sexistes passent encore inaperçus dans les pratiques pédagogiques.

    Un rapport de l’inspection générale française de mai 2013, souligne que les intentions affichées aujourd’hui ne sont pas très différentes de celles portées depuis les années 80. Et les résultats ne sont pas aux rendez-vous « en témoignent les divergences de résultats scolaires entre les filles et les garçons, la persistance d’orientations différenciées, la fréquence de comportements voire de violences sexistes ».

    L'école renforce les stéréotypes de sexe et les enseignant.es en sont peu conscient.es Comment permettre aux enseignant.e.s des écoles primaires d’agir concrètement pour l’égalité entre filles et garçons en prenant appui sur leurs pratiques pédagogiques habituelles. L’égalité ne doit pas être une activité supplémentaire à mettre en œuvre mais  une dimension à intégrer au quotidien, dans tous les apprentissages, ce qui suppose d’interroger autant les savoirs à transmettre, que la façon dont les élèves vont se les approprier.

     

    Virginie Houadec est inspectrice de l'éducation nationale et auteure de plusieurs ouvrages de pédagogie dont quelques-uns sur l'égalité filles/garçons à l'école. Sa thèse en sociologie porte sur les modèles amoureux dans la littérature de jeunesse en France.
    Contacts: Ariane.Baye@uliege.be

     

     

     

     

     

  • lun
    11
    Juin
    2018
    ven
    15
    Juin
    2018

    BRULAU École d'été en études de genre

    Lausanne

    BRULAU - École d’été en études genre

    Université de Lausanne (Suisse) du 11 au 15 juin 2018

    Le BRULAU est l’école doctorale internationale francophone d’été en études genre, organisée par le Centre d'Études Genre (CEG) de l’Université de Lausanne et la Structure de recherche interdisciplinaire sur le genre, l’égalité et la sexualité (STRIGES) de l’Université Libre de Bruxelles.

    La première édition de cet événement aura lieu du 11 au 15 juin 2018 à Lausanne et le BRULAU sera ensuite organisé en alternance entre Bruxelles et Lausanne. Cette initiative s’inscrit dans la politique de partenariat entre l’UNIL et l’ULB. S’adressant aux doctorant.e.s de toutes les disciplines en sciences humaines souhaitant renforcer leur formation en études genre, le BRULAU offre une semaine de formation interdisciplinaire, interactive et personnalisée avec des enseignant.e.s reconnu.e.s internationalement. Il offre un encadrement adapté tant aux doctorant.e.s au début de leur formation qu’à celles et ceux plus avancé.e.s dans leur démarche de recherche. Les activités se déroulent en français et se déclinent en quatre formats : des conférences et tables rondes, des ateliers de recherche de type masterclass, des séances de mentorat (« tête-à-tête ») et des sessions professionnelles.

    Informations