Membres
Frédéric Bauden
Directeur
Présentation

Depuis 2001, Frédéric Bauden dirige le Service de langue arabe, études islamiques et histoire de l’art musulman à l’Université de Liège. Dans ce cadre, il est responsable de l’enseignement de diverses matières allant de la langue et la littérature à la religion, de l’histoire à l’histoire de l’art. Diplômé de l’Université Libre de Bruxelles, il a été formé à l’école historico-philologique héritière des enseignements d’Armand Abel (1903-1973), un des plus célèbres orientalistes belges. Dans un premier temps, il s’est spécialisé en islamologie, publiant un volume qui comprenait l’édition critique et la traduction annotée d’une histoire de la proche parenté du Prophète rédigée par Muḥibb al-Dīn al-Ṭabarī, un auteur mecquois du XIIIe s.
Depuis plusieurs années, il se consacre à des études historiques où la philologie continue de jouer un rôle de premier plan. La découverte et l’identification du carnet de notes autographes de l’historien égyptien al-Maqrīzī (m. 1442) dans le fonds manuscrit de l’Université de Liège a été un tournant dans sa carrière. Depuis lors, il concentre ses études sur l’œuvre de cet auteur, en particulier son modus operandi. Dans cette perspective, il a lancé le projet de la Bibliotheca Maqriziana (publiée par Brill) dont il est l’éditeur principal et dont le but est de mettre à la disposition du plus grand nombre des éditions critiques définitives établies, autant que faire se peut, sur la base des autographes accompagnées d’une traduction annotée et d’une étude, le tout accompli par des spécialistes du domaine dans lequel s’inscrit chaque ouvrage de cet historien. À terme, l’opera omnia d’al-Maqrīzī sera disponible en deux versions (imprimée et électronique) permettant aux chercheurs d’avoir un accès aisé à l’ensemble de ses textes.
Outre son intérêt pour la codicologie et la paléographie, il s’est spécialisé dans l’étude des documents de l’Islam pré-moderne, essentiellement d’époque mamelouke. Ses nombreux travaux dans ce domaine lui ont récemment valu d’être élu membre de la Commission internationale de diplomatique. Ses compétences dans l’étude de l’écrit sous toutes ses formes, qui est au centre de l’essentiel de ses recherches, sont reconnues par sa participation à de multiples projets de recherche internationaux où il est en charge des dossiers touchant à la numismatique, l’épigraphie et la diplomatique.
Avec Marlis Saleh (University of Chicago) et Antonella Ghersetti (Università Ca’ Foscari, Venezia), il a également contribué à fonder la School of Mamlūk Studies, dont le but est de renforcer les liens entre les chercheurs étudiant divers aspects de cette période qui a vu des esclaves affranchis occuper le pouvoir au Proche-Orient (Egypte, Syrie, Hedjaz) entre 1250 et 1517. Depuis 2013, un colloque international est organisé chaque année, de même qu’un séminaire consacré à une discipline peu enseignée dans les universités et destiné, en priorité, aux doctorants et post-doctorants.
Depuis 2014, il dirige, avec l’aide d’Élise Franssen, le projet Ex(-)Libris Ex Oriente, projet visant à collecter les éléments paratextuels essentiels pour l’étude de la transmission des textes (et des manuscrits) en Islam.

Domaines de recherche
  • Histoire du monde musulman médiéval, surtout de l’Egypte, de la Syrie et du Hedjaz
  • Historiographie mamelouke
  • Codicologie et paléographie des manuscrits en écriture arabe
  • Sciences auxiliaires de l’histoire: diplomatique, numismatique, épigraphie
  • Histoire de l’orientalisme
Contacts

Département des Sciences de l’Antiquité
Langue arabe et études islamiques – Histoire de l’art musulman
Place du 20-Août, 7 (Bât. A1)
4000 Liège
BELGIQUE
Tél. +32 (0)4 366 53 32 – +32 (0)4 366 55 42
F.Bauden@ulg.ac.be

Publications