Traceolab
Antonin Tomasso
Postdoctoral Fellow, Marie Curie BE-COFUND
Projet/Project

Dans le cadre d’un contrat postdoctoral BeIPD-COFUND incoming « Adoption, abandon, résurgence d’une innovation technique. Étude techno-fonctionnelle du caractère tors dans les productions laminaires du Paléolithique supérieur en Europe », je mène, au sein du laboratoire TraceoLab, une recherche qui vise à mieux comprendre les modalités de l’innovation technique en Préhistoire. Il s’agit d’étudier les causes et les implications de la diversité des schémas de production de lames et de lamelles qui fonde la variabilité du Paléolithique supérieur en Europe. Je m’intéresse en particulier à un phénomène de convergence remarquable : la production de supports tors, introduite en Europe dès le début du Paléolithique supérieur et qui disparait et réapparait, périodiquement et dans différentes régions. En menant une approche technologique mêlant analyses pétroarchéologique, technique et fonctionnelle, je cherche à éclairer les causes de ces productions en anticipant deux cas de figures : (1) le caractère tors est recherché ou (2) c’est un sous-produit et la conséquence d’autres contraintes.

Ce programme est fondé essentiellement sur le site récemment découvert des Prés de Laure (Var, France), qui livre des dépôts du Paléolithique supérieur exceptionnellement bien conservés et daté autours de la fin du LGM (environ 25 000 – 20 000 BP).

As part of a postdoctoral BeIPD-COFUND incoming fellowship on the «Adoption, abandonment, and revival of a technical innovation. Techno-functional study of twisted blade production during the Upper Paleolithic in Europe» I will perform a research on technical innovations in Prehistory within TraceoLab. The goal is to study the causes and implications of the diversity of blade and bladelet production patterns which are a key aspect of the variability of the Upper Paleolithic in Europe. I will particularly focus on the production of twisted blanks, introduced in Europe at the early beginning of the Upper Paleolithic, which disappear and reappear periodically and in different areas throughout the Upper Palaeolithic. Based on a techno-functional approach that includes petrographic, functional and technical analyses, I aim to clarify the meaning of these productions anticipating two possible hypotheses: (1) the twisted character is intentionally sought, or (2) it is a byproduct and a consequence of other technical constraints.

This research project is based on the analysis of a new open-air site « Les Prés Laure » (Var, France) which delivers exceptionally well preserved deposits from the Upper Paleolithic dated around the end of the LGM (about 25 000 – 20,000 BP).

Contact

Archéologie préhistorique / Traceolab
Quai Roosevelt, 1B (Bât. A4)
4000 Liège
BELGIQUE