Traceolab
Virginie Matterne
PhD Student
Parcours/Career

Virginie Matterne a obtenu son master en archéologie à l’Université de Louvain-la-Neuve en 2014. Son mémoire, réalisé sous la direction de Nicolas Cauwe, abordait la question de la musique au Paléolithique supérieur sous une approche organologique littéraire –sur base de l’élaboration d’un catalogue– et expérimentale. C’est lors d’un stage en Ardèche chez le facteur d’instruments Jean-François Barbe, spécialisé en instruments traditionnels et archéologiques, qu’elle s’est familiarisée avec l’aspect technique des instruments pour mieux appréhender leur confection et leurs spécificités.

Afin d’acquérir des aptitudes dans le domaine de l’éducation et de la médiation, elle a poursuivi ses études à l’UCL pour suivre la formation à l’Agrégation de l’enseignement supérieur, en archéologie et histoire de l’art, avant de se joindre à l’équipe du TraceoLab en 2015 pour entamer une thèse sur l’emmanchement préhistorique. Elle espère pouvoir construire et appliquer une méthodologie efficace dans la reconnaissance de manches organiques issus de collections osseuses de sites paléolithiques.

Publications / Open access

Academia_edu

Contact

Archéologie préhistorique / Traceolab
Quai Roosevelt, 1B (Bât. A1)
4000 Liège
BELGIQUE
Tel. +32 (0)4 366 58 48
v.matterne@doct.ulg.ac.be