Livres

Geoffrey Chaucer
Les Contes de Canterbury et autres œuvres.
éd. A. Crépin et al. (e.a. Juliette Dor), Paris, Robert Laffont, Bouquins, 2011.

Voici pour la première fois rassemblé (et traduit en français) l’œuvre complet de Geoffrey Chaucer, surtout connu pour ses contes grivois, mais ses Contes de Canterbury ne se réduisent pas à ces fabliaux. Troïlus et Criseyde est un grand hymne à l’amour, dont le personnage de Pandare allège la gravité. D’autres longs poèmes traitent du deuil, de la renommée, de la fidélité. Chaucer n’impose aucune solution, il s’amuse à en suggérer plusieurs, aiguisant l’imagination, l’intelligence et la bonne humeur du lecteur autour des thèmes immortels de l’amour, de la mort, de l’argent, du libre arbitre. Prosateur, il ose traduire le latin philosophique de Boèce ou inventer l’anglais technique de manuels d’astronomie. Vrai créateur, il transmue ses sources. Chaucer est un humaniste, un humaniste du xive siècle, aussi familier des princes et des marchands que des livres.
Les introductions et les notes, les bibliographies, le répertoire explicatif des noms propres, le résumé des notions importantes font de l’ouvrage une petite encyclopédie du Moyen Âge. Le Prologue général des Contes de Canterbury et la « Nuit d’amour de Troïlus et Criseyde » sont donnés en version bilingue, afin d’apprécier au plus près la langue et la technique du « père de la poésie anglaise ».