Membres
Viktoria von Hoffmann
Collaboratrice
Présentation
Docteure en Histoire, Art et Archéologie (2010) de l’Université de Liège, Viktoria von Hoffmann est actuellement Research Fellow à la Villa I Tatti – The Harvard University Center for Italian Renaissance Studies. Ses travaux portent sur l’histoire des sensorialités basses, c’est-à-dire des sens historiquement et culturellement construits comme inférieurs (principalement le goût et le toucher). Ses recherches sur le sens du goût ont donné lieu à deux monographies, Goûter le monde. Une histoire culturelle du goût à l’époque moderne (2013) et From Gluttony to Enlightenment. The World of Taste in Early Modern Europe (2016). Outre le goût, ses travaux de recherche se déploient également vers l’étude historique du dégoût, auquel elle a consacré un livre collectif, en collaboration avec Michel Delville et Andrew Norris (Le Dégoût. Histoire, langage, esthétique et politique d’une émotion plurielle, 2015). Enfin, ses recherches les plus récentes s’orientent vers l’histoire culturelle et sociale du toucher, une question qu’elle explore actuellement au sein des discours et pratiques anatomiques dans l’Italie de la Renaissance.
Domaines de recherche
  • Histoire des cultures sensibles dans l’Europe moderne
  • Histoire du corps
  • Histoire des sciences et de la médecine
  • Goût
  • Toucher
  • Anatomie
Contact

Département des Sciences historiques
Histoire culturelle
Quai Roosevelt, 1B (Bât. A4)
4000 Liège
BELGIQUE
Tél. +32 (0)4 366 53 64
v.vonhoffmann@ulg.ac.be