Présentation

Le Groupe d’étude du dix-huitième siècle et des révolutions de l’Université de Liège (GEDHSR), constitué d’un groupe d’enseignants de l’Université de Liège appartenant aux diverses disciplines des sciences humaines, développe ses activités en association avec les institutions scientifiques et culturelles du pays de Liège. Fondé au début de l’année 2004, formalisé en Unité de recherche en 2006, il est devenu depuis 2013 une Entité thématique de recherche de l’Université de Liège. Ce nouveau statut s’est accompagné d’une extension de son champ d’action et de recherche : d’abord « Groupe d’étude du dix-huitième siècle », il se veut aussi aujourd’hui celui « des révolutions ».

Ses missions

Le GEDHSR s’est donné pour mission de fédérer les activités de chercheurs issus de différentes disciplines au sein d’une communauté scientifique et amicale qui assure la défense et veille au rayonnement de la recherche sur le dix-huitième siècle et sur les révolutions qui se pratique à l’Université de Liège et dans le pays de Liège en général. Il s’agit pour ceux, universitaires et non universitaires, qui y collaborent, d’étudier des œuvres où les rapports entre littérature, philosophie, politique, sciences et arts sont toujours étroits. Le GEDHSR a la volonté de tirer parti de la diversité de formation de ses membres pour favoriser des recherches interdisciplinaires (notamment dans le domaine de l’ecdotique moderne). Il entend aussi mettre à profit son ancrage régional en développant des études sur l’édition liégeoise et la contrefaçon (Programme Môriåne) ou sur l’art et la politique en Principauté de Liège.

Organigramme

Bureau de direction

Françoise Tilkin, présidente
Jean-Patrick Duchesne, vice-Président
Philippe Raxhon, vice-Président
Julie Bawin, adjointe au bureau de direction
Stéphanie Biquet, adjointe au bureau de direction et coordinatrice du site
Veronica Granata, adjointe au bureau de direction

Les diverses activités du groupe sont organisées par des comités constitués de membres du groupe, qui éventuellement font appel à des partenaires extérieurs.