Icon_WriteArticles-1

Mary Étienne, Historienne d’Art

About mePublicationsCommunicationsExpositionsCréation et gestion de sites Web...Design Creation
About me

Fonction

 

Collaboratrice Scientifique, Service d’Archéologie Préhistorique, ULg
Création et gestion de sites Internet et boutique ERAUL en ligne
Secrétariat d’Édition ERAUL, jusqu’en avril 2017

Formation

 

UNIVERSITÉ DE LIÈGE
D.E.A. (Diplôme d’Études Approfondies) Interdisciplinaire, 2008
Grade : Grande distinction
Mémoire : « Beaux-Arts et pouvoir sous LÉOPOLD Ier de Belgique : État de la question »

UNIVERSITÉ DE LIÈGE
Licenciée en Histoire de l’art et archéologie, 2005
Grade : Grande distinction
Mémoire : « Henri-Joseph RUTXHIEL (Lierneux, 1775 – Paris, 1837) »

ÉCOLE SUPÉRIEURE DE COMMERCE, 1987

Publications

af_34



prd-15


af_25


« Rutxhiel fecit Napoleone Imperatore »
in Napoléon et Liège, Art & Fact n°34, Université de Liège, Liège, 2015, p. 67-71

« Un sculpteur wallon au service de l’Empire et de la Restauration :
Henri-Joseph RUTXHIEL (Lierneux, 1775 – Paris, 1837) »
Revue Glain et Salm Haute Ardenne, n°64, Vielsalm, 2010, p. 5-16


« Henri-Joseph RUTXHIEL, sculpteur du pouvoir entre Empire et Restauration »
in Les Wallons à Versailles, La Renaissance du Livre, Liège, 2007, p. 323-352 – Article ULg Réflexions

« Un sculpteur wallon au service de l’Empire et de la Restauration :
Henri-Joseph RUTXHIEL (Lierneux, 1775 – Paris, 1837) »
in Hors-normes, Art & Fact n°25, Université de Liège, Liège, 2006, p. 109-111

« Gérard DE LAIRESSE, Vénus transportée dans l’Olympe sur un char, ca. 1675-80 »
in Le nu dans l’estampe, Galerie Wittert, Université de Liège, mars-mai 2005, p. 18-19

Communications







« Henri-Joseph Rutxhiel, sculpteur du roi de Rome »
Journées d’études « Napoléon & Liège», 06–2014
Université de Liège

« La sculpture belge à l’époque de LÉOPOLD Ier »
Recyclages en « Antiquariat », 19e année, 01–2009
Centre de Formation permanente des Classes moyennes et des P.M.E. (IFAPME), Liège-Huy-Waremme A.S.B.L.

« Henri-Joseph RUTXHIEL : l’oeuvre d’un artiste wallon à la lumière de l’histoire »
Communication dans le cadre du séminaire d’ « Analyse du patrimoine sculpté »
Professeur Benoît VAN DEN BOSSCHE, Université de Liège, 12–2008

« Un sculpteur wallon au service de l’Empire et de la Restauration :
Henri-Joseph RUTXHIEL (Lierneux, 1775 – Paris, 1837) »
Conférence à la Société d’Art et d’Histoire du Diocèse de Liège, 10–2006


« La sculpture publique liégeoise de 1900 à 1940 »
Conférence dans le cadre des « 9e Journées mosanes », Liège, 08–2006

« François POMPON, Antoine BOURDELLE et Camille CLAUDEL, praticiens de RODIN »
Communication aux Musées d’Orsay et Rodin, Paris, 04–2005


Communications lors de séminaires, Université de Liège
« Henri-Joseph RUTXHIEL (Lierneux, 1775 – Paris, 1837) », 03–2005
« Le nu dans l’estampe : Gérard DE LAIRESSE (Liège, 1640 – Amsterdam, 1711) », 03–2004
« La Belgique après 1945 : Fernand FLAUSCH », 01–2004
« Les Génies de la mer. Analyse de la scénographie de l’exposition temporaire, Musée de la Marine, Palais de Chaillot, Paris », février 2003-2004,  01–2004

Expositions

© Mary Étienne



Conception, scénographie et organisation de l’exposition temporaire
« Empreintes d’artistes : Modus Vivendi », Liège, 09–2011

© Mary Étienne :
Catalogue d’exposition


Conception, scénographie et organisation de l’exposition temporaire
« Christian OTTE, Fragments de vie », Liège, Palais Curtius, 02–2011

© Mary Étienne :
Catalogue d’exposition,
Dossier de Presse,
Discours inaugural


Participation à la conception de l’exposition Liège, 11–2004
« À la recherche du temps perdu. Cent ans d’histoire de l’art, d’archéologie et de musicologie à l’université de Liège »

Création et gestion de sites Web...

Partager ma Préhistoire… Marcel Otte

Les traces sont aujourd’hui portées par l’électron, elles s’embellissent ainsi d’autant. Les couleurs, les sons, les mouvements, les émotions s’ouvrent vers chacun, lointain parfois, plus tard peut-être, les « sites » sont des portes aux rêves, conçus ici, appréciés là-bas. Notre univers se transforme au gré de flux incontrôlables, chacun y va puiser des goûts nouveaux, des éclats de vie, des moments de pensée, des évènements éphémères, des échos sans fin, chacun en récrée d’autres perpétuellement. Le site n’appartient plus à son auteur, à son sujet, il voyage, sollicite et fécondes d’autres aventures, de nouvelles poésies.

(Texte : Marcel Otte) – Accéder au site


Christian Otte – Peintre, dessinateur

Christian Otte est dessinateur. Dès son plus jeune âge, il montre des dispositions étonnantes pour cet art difficile. Ses professeurs disent de lui qu’il a un don inné pour la perspective. Sa parfaite connaissance de l’anatomie humaine lui permet toutes les audaces, tous les excès.

Le peintre ne se découvre que bien plus tard. Là-haut, dans son atelier, il a troqué ses crayons contre des pinceaux, ses carnets contre des toiles. Cornaqué de ses indéfectibles compagnons de route, Léo Ferré, dont les paroles engagées résonnent comme des tambours de guerre, et Jacques Brel à la fougueuse passion, Christian peint sans relâche jusqu’à ce qu’un frisson de vérité se dégage enfin du tableau, jusqu’à ce qu’il entonne un hymne à la vie. Dans un tango impromptu, l’émotion des uns guide le pinceau de l’autre. Les outils arbitrent le combat sans merci que se livrent traits et couleur. Ses oeuvres reflètent ses humeurs, ses doutes, ses questions… dans une synthèse plastique suspendue à la sentence sans appel du cutter.

Longtemps Christian Otte s’est cherché. Lorsqu’il se trouve enfin il nous livre « L’homme qui ravale sa merde », récemment exposée au musée Curtius, ou « Le nageur », visible à la Galerie d’art du Quiet Club. Ces deux oeuvres sont l’expression de la maturité atteinte. Une tempête de bleus s’abat sur la toile dans une déferlante de traits vifs et précis. Qui sont ces laissés pour compte, ces écorchés vifs observés de la table d’un café ou du comptoir d’un bar ? « Tout portrait qu’on peint avec âme est un portrait, non du modèle, mais de l’artiste », disait Oscar Wilde…

Cruauté brutale, angoisse, solitude, tristesse et désarroi… Christian Otte clame l’absurde comédie humaine, certains oseront le « misérabilisme », qui raisonne comme un ultime appel à l’aide lancé à une société au bord du gouffre. Ses tableaux expriment la quintessence de ses émotions dans des formes informes qui traduisent l’âme plutôt que son contenant, si anecdotique. Son regard plonge jusqu’à l’esprit. Tel un raz-de-marée, la peinture se brise sur la toile en ressacs de couleur. Il enrichit les contours des personnages de la vie qui les animent, leur transmet le souffle vital. L’empathie s’empare du reste. Son tempérament mélancolique, leur prête une vulnérabilité tragique, bouleversante de vérités difficiles à dire, mais peintes avec éloquence.

Un océan de sentiments, telle est l’oeuvre qu’il nous livre. Gageons qu’elle ne laissera quiconque indifférent…

(Texte : Mary Étienne) – Site en cours de revalidation


Service de Préhistoire – Université de Liège

À la fois tournées vers la Recherche et l’Enseignement du plus haut niveau, le Service de Préhistoire s’efforce de reculer les limites de la connaissance par des activités de terrain, des essais synthétiques et élaborations théoriques. Les hommes de la longue Préhistoire disposaient de capacités intellectuelles et de sensibilités équivalentes aux nôtres. Cependant, la profonde perspective offerte sur le temps manifeste ces aptitudes dans leur constitution et justifie leur diversité. Considérée sous cet angle proprement liégeois, la Préhistoire offre des ouvertures sur la cognition et sur les diverses modalités présentées par l’adaptation au fil du temps et des traditions. Nous menons donc à la fois des travaux de fouilles, des analyses de matériel, des études fonctionnelles et des restitutions théoriques afin d’expliquer ces variations. Ainsi considérée, la Préhistoire menée à Liège révèle les étapes constitutives et les variétés des pensées humaines. […]

(Texte : Marcel Otte) – Accéder au site

Design Creation

Affiche Conférence Internationale | Turin | 2018


Quelques exemples ERAUL couverture & mises en page


Création & Design de Origines, dernier né des collections du Service de Préhistoire de l’Université de Liège sous l’égide de Marcel Otte


Ainsi que tout ce qui se trouve sur ce site…